you_tube Newsletter Flux Rss Facebook

 
Vue Mer

Vous êtes ici : Accueil / Santé & social / Actualités / Institut de recherche sur le cancer et le vieillissement - IRCAN

Institut de recherche sur le cancer et le vieillissement - IRCAN

Une cérémonie de création de cet institut était organisée le vendredi 21 juin 2013.

Avec une population qui a la chance de vivre aujourd’hui de plus en plus longtemps, la problématique majeure reste le maintien de la santé et de l’autonomie, afin d‘aborder cette étape de la vie dans les meilleures conditions. Les travaux de recherche menés à l‘IRCAN, dirigé par le Pr Eric GILSON, professeur de biologie cellulaire à l’Université Nice Sophia Antipolis, visent précisément à comprendre au plus près les mécanismes du vieillissement et les dérégulations qui sont à l’origine des cancers de différentes origines tissulaires, de certaines formes de diabète, de l’insuffisance rénale, de maladies neuro-dégénératives et de maladies cardio-vasculaires.

Les travaux de recherche de l’IRCAN permettront d’aboutir à de nouveaux tests de diagnostic et de mises au point de stratégies thérapeutiques pour traiter ces cancers et contrecarrer la dégénérescence des organes liée au vieillissement.

L’IRCAN, est un laboratoire de recherche créé le 1er janvier 2012 conjointement par l’Université Nice Sophia Antipolis, le CNRS et l’Inserm. L’institut travaille également en étroite collaboration avec le centre de lutte contre le cancer Antoine Lacassagne et le CHU de Nice.

Des moyens humains importants et des équipements de pointe

16 équipes de recherche et plus de 160 chercheurs, ingénieurs et techniciens, dont les meilleurs spécialistes mondiaux du domaine, travaillent à l’IRCAN. Les équipes de recherche sont situées à la fois sur le site de la faculté de médecine de Nice et sur celui du Centre Antoine Lacassagne. L’IRCAN dispose de l’imagerie moléculaire et cellulaire, la cytométrie de flux et l’analyse génomique à haut débit. La biobank (tumorothèque), commune au CHU de Nice et au Centre Antoine Lacassagne, complète ce dispositif et permet d’appliquer les découvertes fondamentales très rapidement à la clinique et donc au bénéfice des patients.

Des financements importants pour soutenir les projets de recherche de l’IRCAN

L’IRCAN est financé par le CNRS, l’Université Nice Sophia Antipolis, l’Inserm, le CHU de Nice, le Centre Antoine Lacassagne. Il reçoit également de nombreux fonds incitatifs et subventions provenant de la ville de Nice, du Conseil général des Alpes Maritimes, de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Cancéropole, d’organisations françaises européennes et internationales, d’associations caritatives ou d’entreprises.
En savoir plus sur l’IRCAN : www.ircan.org