you_tube Newsletter Flux Rss Facebook

 
Vue Mer

Vous êtes ici : Accueil / Sécurité & prévention / Les risques majeurs / Les sept risques majeurs / Mouvements de terrain

Mouvements de terrain

L’aléa Mouvements de terrain est divisé en plusieurs catégories suivant les caractéristiques de déplacement des masses mises en jeu. On distingue les mouvements de faible intensité et les mouvements d’intensité moyenne à forte.

A Nice, on observe trois types de mouvements :

Le risque d’éboulement au Mont Gros (photo ville de Nice)

L’aléa éboulement de terrain : il est présent le long de la vallée du Paillon sur le versant Ouest des Monts Gros et Vinaigrier, et dans les anciennes carrières où étaient exploités les calcaires et dolomies du Jurassique.


Glissement de terrain du col de Bast (photo ville de Nice)

L’aléa glissement de terrain : il concerne la partie Nord-Est de la ville, en particulier dans le secteur de la Lauvette


Cavité à Cimiez (photo ville de Nice)

L’aléa affaissement et/ou effondrement de terrain : il se concentre essentiellement dans le Sud et l’Est de la colline de Cimiez.


On rencontre aussi des phénomènes de reptation et de ravinement léger assimilés à des mouvements de terrain de faible intensité.
La reptation correspond à des mouvements lents de la couche superficielle meuble qui surmonte une couche plus dure (ex : poudingues: sablo-argileux + galets). Le ravinement léger est dû aux écoulements des eaux de ruissellement sur des terrains géologiquement altérés.
Tous ces phénomènes sont souvent liés à l’érosion et aux phénomènes météorologiques qui fragilisent les sols.

Le plan de prévention des risques naturels prévisibles relatif aux mouvements de terrain liés aux cavités souterraines

L’Etat a prescrit le 6 décembre 2005 un plan de prévention des risques naturels prévisibles aux mouvements de terrain liés aux cavités souterraines sur le secteur de Cimiez à la demande du Maire de Nice.
Cette demande a été motivée en raison de la problématique liée au gypse sur le secteur de Cimiez mais également compte tenu d’une multitude de désordres affectant les bâtiments et la voirie concentrés sur la colline de Cimiez depuis de nombreuses années.
La superficie de la zone étudiée par l’Etat est de 115 ha et s’étend très globalement du boulevard Carabacel au sud, au boulevard de Cimiez à l’ouest et à l’avenue Galliéni puis du boulevard Pasteur à l’est.

Le PPR a été approuvé par arrêté préfectoral en date du 5 décembre 2008. Ce document est annexé au POS et vaut servitude d’utilité publique.

Par conséquent, en fonction du zonage réglementaire, les projets nouveaux devront respecter certaines prescriptions (étude géotechnique, raccordement des réseaux d’eaux) et les propriétaires de biens existants devront se conformer aux mesures de prévention, de protection et de sauvegarde.

La carte de qualification de l’aléa géologique

Au niveau de la commune, une carte d’aléas géologiques a été élaborée par le CETE Méditerranée qui classe les différents secteurs de Nice suivant les caractéristiques physiques des sols.

Sur cette cartographie, on a classé Nice suivant quatre niveaux :

  • les zones non exposées (NE)
  • les zones modifiées par l’homme (= anthropique) (Lat)
  • les zones d’aléa limité (L)
  • les zones d’aléa de grande ampleur (GA)

Les secteurs à aléas géologiques de grande ampleur, classés au PLU (POS) en zone ND/g couvrent une superficie de 92 hectares. Seul l’entretien des bâtiments existants est toléré, ces secteurs sont donc inconstructibles.

Dans les autres zones qui sont constructibles (aléas mouvements de terrain limités), les autorisations d’occupation de sol sont conditionnées par la réalisation d’études géotechniques et l’engagement de travaux destinés à réduire le risque.

Le Plan de Prévention des Risques naturels prévisibles de mouvements de terrain sur la commune de Nice

L’état a prescrit le 27 juillet 2010 un PPR relatif aux mouvements de terrain sur la commune de Nice. Celui-ci reprendra les résultats de l’étude du CETE Méditerranée. La carte d’aléa sera alors croisée aux enjeux et permettra de définir des zones avec de nouvelles règles en matière de gestion de l’espace et de l’aménagement.

Documents à télécharger


Fermeture bloc