Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Métropollen, la nouvelle application

Métropollen, la nouvelle application

1403/16

La Métropole Nice Côte d’Azur lance Métropollen, une application pour améliorer la vie des personnes allergiques aux pollens.

Dans le cadre du déploiement du projet de Monitoring Urbain Environnemental, la Métropole Nice Côte d’Azur, la Ville de Nice, Veolia et le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) ont expérimenté, auprès des agents de la Ville de Nice, de la Métropole Nice Côte d’Azur et du CCAS une nouvelle application visant à améliorer la vie et la santé des personnes allergiques aux pollens d’essences végétales. Cette application va désormais être mise à disposition des habitants de la Métropole Nice Côte d’Azur.

Jusqu’alors, le suivi des pollens se faisait en prélevant les grains de pollens sur un appareil disposant d’une bande collante, envoyée ensuite en laboratoire du RNSA. L’analyse ne permettait d’obtenir une qualification du taux de pollen qu’une dizaine de jours après. Le RNSA publiait ensuite sur son site web ce bulletin pollinique. Ce  dispositif présentait deux inconvénients : le délai d’analyse qui rendait le bulletin peu utilisable au quotidien par les personnes allergiques, tant le taux de pollens dans l’air pouvait évoluer en dix jours et l’absence de personnalisation des bulletins polliniques.

Métropollen, application smartphone imaginée par la Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur et élaboré par Veolia, avec le RNSA, des médecins allergologues référents et des partenaires industriels comme ADDAIR et le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et aux énergies alternatives) est un nouveau service unique en Europe.

Aujourd’hui, grâce à Métropollen les personnes concernées disposeront tous les jours d’un bulletin pollinique directement sur leurs smartphones et/ou tablettes, personnalisé selon leur type d’allergie pollinique (pollen de pin, d’olivier, de graminées…) et leur donnera les conseils adéquats. Cette innovation est rendue possible grâce à l’installation sur le toit du MAMAC (Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain) par la Métropole Nice Côte d’Azur, d’un analyseur électronique innovant réalisant ces mesures en temps réel.