Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Modernisation des horodateurs

Modernisation des horodateurs

0512/17

Une subvention d'un montant de 1 459 800 euros a été attribuée à la Ville de Nice pour la modernisation des horodateurs dans le cadre du Pacte Etat-Métropole, au titre du fonds exceptionnel de soutien à l'investissement public local.

Cette décision souligne, une nouvelle fois, la place de Nice comme ville ambassadrice de l’innovation en Europe et la politique volontariste menée en matière de mobilité durable.

Pour Christian Estrosi, Maire de la Ville de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur :

« Le choix d’opérer un remplacement de tous les horodateurs actuels, dans le cadre de la réforme du stationnement sur voirie, par des horodateurs connectés s’inscrit dans l’esprit qui a toujours été le nôtre : celui de l’innovation. Il nous a amené à affirmer très tôt notre positionnement sur les problématiques technologiques, énergétiques et environnementales. Aujourd’hui, Nice est une smart city mondiale dont l’esprit pionnier est reconnu. Avec ses multiples fonctionnalités, ce nouveau matériel participera à améliorer le cadre de vie et la santé des habitants. Je me réjouis de l’attribution d’une telle subvention. Elle nous permet d’amplifier les actions smart city que nous menons dans le cadre de la politique engagée depuis 2008 ».

Les horodateursactuels seront reprogrammés pour la mise en conformité avec la réforme du stationnement sur voirie qui entrera en vigueur dès le 1er janvier 2018.

Ils seront remplacés par des horodateurs connectés dès le mois d’avril 2018 permettant :

Ø  l’enregistrement des véhicules stationnés (dans le respect des recommandations de la CNIL et du Règlement européen sur la Protection des Données),

Ø  le paiement par carte bancaire avec et sans contact,

Ø  le paiement mobile « à distance » par smartphone ou sur internet,

Ø  une meilleure gestion des abonnés au stationnement résident avec la possibilité de prendre des abonnements au mois ou à l’année,

Ø  la gestion centralisée des données. Cette fonction permettra aux horodateurs de communiquer en temps réel avec tous les serveurs auxquels ils seront connectés. A terme, les données recueillies pourront être mutualisées dans le cadre du projet de monitoring urbain et intégrer des informations comme l’évolution du taux de rotation du stationnement, la pollution de l’air et les nuisances sonores.

Dès le 1er janvier 2018, la réforme du stationnement mise en œuvre par la Ville de Nice permettra une meilleure rotation des véhicules sur les places en voirie et un renforcement de l’attractivité commerciale avec l’instauration des 30 minutes de gratuité.

 

TAGS : stationnement