Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Programme de la Cinémathèque

Programme de la Cinémathèque

0203/20

Retrouvez les événements phares du mois en cours à la cinémathèque. Avec la Cinémathèque de Nice, osez tous les cinémas !

Si toute cinémathèque est un lieu de mémoire du cinéma, c’est aussi un lieu où se fait le lien entre le cinéma d’hier et le cinéma d’aujourd’hui, entre le cinéma d’ici et le cinéma d’ailleurs. Et une cinémathèque se doit aussi d’être un lieu ouvert sur son territoire et sur les acteurs du cinéma qui y conduisent de nombreux projets tout au long de l’année. C’est donc placée sous cette triple orientation que se présente cette nouvelle saison.

Avec la Cinémathèque de Nice, osez tous les cinémas !

Événements Mars 2020

Avant-première - Be natural, l'histoire cachée d'Alice Guy-Blaché

Vendredi 6 mars > 20h

À l'occasion d'une soirée exceptionnelle, la Cinémathèque propose de découvrir, en avant-première à Nice, le documentaire Be Natural, l'histoire cachée d'Alice Guy-Blaché de Pamela B. Green, qui revient sur le parcours incroyable de la première femme réalisatrice de l'histoire du cinéma, suivi de la projection d'un programme de courts métrages d'Alice Guy réalisés entre 1897 et 1920.

Sátántangó - version restaurée 4k

À partir du mardi 10 mars

« Béla Tarr est l'un des artistes les plus audacieux du cinéma ». Martin Scorsese

Film-fleuve colossal qui nécessita deux ans de tournage et qui se veut une expérience cinématographique hors du commun, Sátántangó (Le Tango de Satan) de Béla Tarr  est proposé ce mois-ci en trois parties, avec des projections en après-midi ou en soirées, en guise de prémices à une rétrospective de l'oeuvre du cinéaste hongrois à venir prochainement.

Parasite - black & white version

  • Mercredi 11 mars > 15h45
  • Samedi 14 mars > 20h

Multi-primé aux Oscars en début d'année et lauréat de la Palme d'Or du Festival de Cannes en 2019, Parasite, le drame familial de Bon Joong Ho, est à redécouvrir, en exclusivité à Nice, dans une version spéciale en noir et blanc supervisée par le réalisateur.

Infos pratiques

Les improbables! Des films pas comme les autres...

Vendredi 13 mars > à partir de 18h30

À l’occasion du premier "vendredi 13" de l'année, la Cinémathèque propose un programme dédié à l'acteur et cinéaste Eli Roth avec la projection de Knock Knock (2015), un thriller érotique et psychologique influencé par Alfred Hitchcock et David Lynch, suivi de son premier long métrage Cabin Fever (2002), un film d'horreur aux accents comiques et aux maquillages gore réalisés sans images de synthèse, porté par la musique d'Angelo Badalamenti.

Fenêtre sur Bollywood

  • Vendredi 13 mars > 14h
  • Dimanche 15 mars > 16h45

La Cinémathèque poursuit son rendez-vous désormais régulier avec le cinéma indien qui brasse des genres très différents et reste le plus gros producteur de film au monde. À découvrir ce mois-ci, Tanhaji d'Om Raut, un film historique, épique et flamboyant ponctué de chansons, sorti en Inde en janvier dernier.

Cours au cinéma

Lundi 16 mars > 17h

Cours sur le thème "Musique au cinéma" par Bernard Guiraud, professeur de son au cinéma à l'ESRA Côte d'Azur.
Accès libre sur présentation de la carte d'abonné.
À cette occasion, le film Koyaanisqatsi, documentaire expérimental de Godfrey Reggio, produit par Francis Ford Coppola et porté par la musique de Philip Glass, est à redécouvrir à la Cinémathèque les 12 et 17 mars.

Spartacus : projections en 70mm

  • Mercredi 18 mars > 19h
  • Dimanche 22 mars > 16h30

« I'm Spartcacus! »
Dans le cadre du cycle hommage au regretté Kirk Douglas, la Cinémathèque propose de (re)voir l'ambitieux péplum Spartacus de Stanley Kubrick à l'occasion de projections en 70mm, format de pellicule créé au début des années 1950 et qui offre une magnifique qualité d'image et de son.

Passeport pour l’amérique latine

Jeudi 19 mars > 14h

Pour son rendez-vous mensuel consacré au cinéma latinoaméricain, la Cinémathèque présente La Camarista de Lila Avilés, un drame récompensé du prix du meilleur premier film par l'Académie mexicaine des arts et sciences en 2019.

Séance présentée et animée par Françoise Couëdel, spécialiste du cinéma latino-américain.

Cinéma et poésie : rendez-vous au paradis

Jeudi 19 mars > 20h

Lecture-performance par le poète et journaliste Tarik Hamdan et le musicien Jean-Louis Ruf, suivie de la projection du film It Must Be Heaven d'Elia Suleiman, une fable burlesque et satirique saluée d'une Mention Spéciale au Festival de Cannes 2019.
Séance proposée à l'occasion des "Journées Poët Poët", et en écho à la manifestation nationale « Le Printemps des poètes ».

L'expérience cannes classics

Vendredi 20 mars > 20h

La Cinémathèque ouvre ses portes à des lycéens de l'Académie de Nice pour présenter aux spectateurs leurs coups de coeur de la sélection Cannes Classics du Festival de Cannes 2019. Ce mois-ci, les élèves proposent une nouvelle restauration 4K du film Les Amours d'une blonde de Milos Forman, chronique douce-amère d’une jeune ouvrière dans sa quête amoureuse.
En collaboration avec le rectorat de l'Académie de Nice

La fête du court métrage

À l'occasion de la nouvelle édition de la Fête du court métrage, la Cinémathèque propose quatre programmes de films :

  • 25 mars à 14h et 28 mars à 16h : Au fil de l'eau, un programme de films à l'attention du jeune public.
  • 28 mars à 18h : Thee Wreckers Tetralogy, une compilation de films musicaux et résolument rock du génial Rosto.
  • 31 mars à 18h : Femmes d'aujourd'hui, un programme sur le combat ordinaire et quotidien pour l'égalité.
  • 31 mars à 20h : Prix Unifrance, la reprise du palmarès 2019 qui met en lumière l’audace créatrice de jeunes cinéastes.

Séance présentée par Christine Gendre, Responsable du service "courts métrages" d'Unifrance.
Séances en accès libre dans la limite des places disponibles.

Cycles

Hommage à Kirk Douglas

Dernier des géants de l'âge d'or hollywoodien, l'indompté Kirk Douglas est pleuré par la planète cinéma. Figure emblèmatique du western et du film d'aventures, l'acteur aura connu la gloire grâce à sa ténacité qui le fit travailler avec les plus prestigieux metteurs en scène. Parmi les titres à (re)découvrir en mars : Le Gouffre aux chimères de Billy Wilder, dans lequel il excelle en journaliste sans scrupules ; Les Sentiers de la gloire, film de guerre magistral du jeune Stanley Kubrick longtemps interdit en France ;
Les Vikings de Richard Fleischer dans lequel il donne la réplique à Tony Curtis ; ou encore Spartacus, l'ambitieux péplum que le comédien porta a bout de bras, imposant à la production le réalisateur Stanley
Kubrick et le scénariste blacklisté Dalton Trumbo, et qui est à redécouvrir en copie 70mm.

Rétrospective lars von trier - Seconde partie

« Un film doit être comme un caillou dans une chaussure ». Lars von Trier

La Cinémathèque clôt en mars la rétrospective consacrée au cinéaste de la provocation qui signe une filmographie récompensée dans les festivals du monde entier et dans laquelle le réalisme le plus cru côtoie de grands envolées esthétiques. Au programme : Les Idiots, une comédie noire réalisée dans les conditions du manifeste Dogme95, Dancer in the Dark, un mélodrame musical récompensé par la Palme d'Or et le prix d'interprétation fémminine attribué à la chanteuse Björk au Festival de Cannes en 2000, ou encore Melancholia, un drame fantastique au parfum de fin du monde porté par Kirsten Dunst, Charlotte Gainsbourg et Kiefer Sutherland.

Milos Forman : 4 œuvres de jeunesse

Très tôt adoubé comme le chef de file de la Nouvelle Vague tchèque, Milos Forman applique dès ses débuts, et bien avant son exil hollywoodien, le principe de cinémavérité en rupture totale avec l'esthétique du réalisme socialiste. La Cinémathèque propose de redécouvrir ses quatre premiers longs métrages, L'Audition, L'As de pique, Les Amours d'une blonde et Au feu, les pompiers !, dans de toutes nouvelles restaurations.

TAGS : Cinéma, Cinémathèque