Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Orchestre Philharmonique de Nice au kiosque du jardin Albert Premier

Orchestre d'Harmonie

Créé par délibération du 3 décembre 1866 sous la municipalité François Malaussena, dans le prolongement du rattachement de Nice à la France, l’Orchestre d’Harmonie est l’une des plus anciennes formations de ce type de notre pays.

Depuis lors, l’Orchestre d’Harmonie n’a jamais cessé son activité sauf durant la dernière guerre. D’abord sous statut professionnel de 1866 à 1940, il bénéficie depuis sa reconstitution à la Libération d’un statut semi-professionnel (les musiciens étant recrutés sous contrat vacataire). Il compte une cinquantaine de musiciens pour l’essentiel titulaires de prix de conservatoire ou issus pour les plus jeunes des classes supérieures du CNRR qui trouvent alors un lieu de pratique de haut niveau.

Il possède une des plus riches bibliothèques musicales de France avec près de 3000 œuvres dont certaines, manuscrites, datant du XIXème siècle, sont toujours jouées.

Sa mission principale, clairement définie, consiste à offrir au public niçois chaque dimanche après-midi des concerts publics et gratuits. L’Orchestre participe également à certaines manifestations de prestiges (congrès, inaugurations, etc…).

Ce sont  environ 45 concerts par an qui sont proposés au public niçois.

Tous les genres sont abordés (musique classique, musique de films, comédies musicales et musique légère, medleys, standards de jazz…) et c’est chaque semaine un programme différent qui est proposé au kiosque du jardin Albert 1er du mois de mai au mois d’octobre et dans les églises de la ville (principalement l’église du port) durant la période hivernale.

Plus d'infos