Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

La fête des cougourdons

La fête des cougourdons

Festin dei cougourdoun au Jardin des Arènes de Cimiez - Oliveraie.

Le 26/03/2017 11h30

Programme :

Place Jean-Paul II (devant le monastère de Cimiez)

11h30 : Dépôt de gerbe au monument aux morts

12h : Vin d’honneur dans l’oliveraie, jardin des Arènes de Cimiez

De 11h30 à 18h : Animations, danses et musiques du Comté de Nice, stands de cougourdons et de produits niçois
En présence du Comité des Traditions Niçoises

14h : Spectacle de danse par la Ciamada Nissarda, Nice la Belle et Arcadanse, un groupe invité de Bourgogne

16h : Baleti des Mai qu’acò, par Nice la Belle

Avec la participation de : Nice la belle, la Ciamada Nissarda, la musique des sapeurs pompiers de la Ville de Nice

 

Le « Festin des courgourdons » tire son nom du marché qui se tenait sur la place de l’église devant le monastère de Cimiez. Le « cougourdon » est le nom niçois donné au fruit d’une plante de la famille des cucurbitacées. Ce légume non comestible, introduit dans notre région au XVIe siècle, fut très vite adopté par les Niçois pour ses qualités propres : imperméable après avoir séché au soleil, il est souvent employé comme ustensile de cuisine.
Ses formes originales inspirent les artisans d’art. Souvent peint, il est aussi gravé de motifs géométriques ou d’entrelacs lui donnant une dimension esthétique et décorative.
Les musiciens décèlent aussi dans ce légume atypique un fort potentiel musical. Il continue d’inspirer musiciens et artistes niçois qui perpétuent et revisitent la tradition du « cougourdon ».

 


Lou festin dei cougourdoun pilha lou siéu noum dau mercat que si debanava sus la plaça de la glèia denant dóu mounastèri de Cimies. Lou cougourdoun es lou noum nissart dounat à la frucha d’una planta de la familha dei cougourda. Aquèstou liéume que noun si pòu manjà, arribat en lou nouòstre paìs au sècoulou XVI, siguet lèu adoutat dai Nissart per li siéu qualità particulièri : impermeable après d’avé secat au soulèu, es fouórça utilisat coum’aise de couhina.
Li siéu fourma ouriginali ispiron lu mesteirant d’art. Souventi fès pintat, es finda entalhat de moutiéu geoumètricou e d’entressadura que li dounon una dimensioun estètica e decouratiéua. Lu musicant descuerbon ensin en aquéu lieume pas couma lu autre una poutenta capacità musicala. Countinua d’ensouflà musicant e artista nissart que mantenon e revisiton la tradicioun dóu cougourdoun.

 

FETE DES COUGOURDONS.pdf

Infos pratiques

TAGS :Fêtes traditionnelles