Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Chars du Carnaval de Nice

Les savoir-faire artisanaux du Carnaval de Nice au patrimoine culturel immatériel

1607/19

Le patrimoine culturel immatériel en France adopte les savoir-faire artisanaux du Carnaval de Nice

Au terme du programme de recherche sur les pratiques festives en Provence, lauréat de l'appel à projets 2017 du ministère de la Culture pour l'enrichissement de l'Inventaire national du patrimoine culturel immatériel en France, la fiche d’inventaire intitulée « Les savoir-faire artisanaux associés au Carnaval de Nice » a été, du fait de la qualité méthodologique de cette recherche appliquée, incluse à l'Inventaire national du patrimoine culturel immatériel en France.

Cette nouvelle vient conforter notre projet de réalisation d’un Centre Culturel du Patrimoine Carnavalesque à Nice.

La Ville de Nice félicite Antonin Chabert, Ethnologue au Centre d’ethnologie méditerranéenne, et à travers lui l'Institut d'ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative (IDEMEC) d’Aix-Marseille Université, pour la rédaction de cette fiche d’inventaire et la qualité méthodologique de cette recherche approfondie sur l’artisanat du Carnaval de Nice et sa fabrique.

Les chars et les grosses têtes sont uniques, ils traduisent le savoir et le savoir-faire de nos artisans, mais également une tradition et une identité qui se perpétuent de générations en générations dans les familles de carnavaliers. Le Carnaval de Nice est un événement incontournable dans la vie des Niçois et des touristes, il est le 1er Carnaval de France et l’un des plus célèbres au monde. Le savoir-faire de ses carnavaliers est reconnu à l’international et notamment en Chine où nos chars ont déjà été exportés à Macao, Xiamen et Ningbo.

Le Patrimoine culturel immatériel comporte les traditions orales, les arts du spectacle, les connaissances et le savoir-faire liés à la nature ou l’artisanat, et les pratiques sociales. Une expression ou une tradition vivante doit être représentative, traditionnelle et contemporaine à la fois, inclusive et fondée sur les communautés pour d'être inscrite sur la liste du PCI.

Plus de renseignements 

TAGS : Carnaval, Fêtes traditionnelles, patrimoine, tradition

Sur le même sujet