Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Comité Doyen Jean Lépine

Comité Doyen Jean Lépine

0303/23

Vous souhaitez mener une action visant à favoriser le rayonnement intellectuel, scientifique, artistique ou culturel de Nice ? Candidatez à l'appel à projet du Comité Doyen Jean Lépine jusqu'au 1 juin 2023 minuit.

La Ville de Nice soutient les actions visant à favoriser son rayonnement intellectuel, scientifique, artistique et culturel.

C’est dans cet objectif qu’a été créé en 1974 le Comité Doyen Jean Lépine, qui réunit une fois par an 17 personnalités du monde du savoir, afin d’étudier les dossiers présentés dans le cadre de l’appel à projets pour l’attribution d’aides financières.

Créé en 1974, le Comité Doyen Jean Lépine réunit, une fois par an, des personnalités du monde du savoir qui étudient des dossiers présentés par les laboratoires de recherche de l’Université de Nice Sophia-Antipolis, suite à un appel à projet. Une aide financière est accordée aux lauréats.

Depuis 2009, le Comité Doyen Jean Lépine attribue également aux lauréats le « Grand prix de la ville de Nice ». Ce prix récompense les personnalités du monde scientifique et artistique qui, par leur carrière et leur œuvre, ont permis de faire rayonner la ville de Nice sur le plan international.

Grand Prix artistique 2023

Jean- Marie FONDACARO

Né en 1956 à Nice, Jean-Marie Fondacaro grandit dans une famille d'artisans. Sa formation auprès des compagnons sculpteurs lui a donné la maîtrise de son métier qu'il renouvelle en échappant à l'enfermement restrictif d'une technique.

 

Grand Prix scientifique 2023

Professeur François DELARUE

François Delarue (né en 1976) est un mathématicien français, professeur à l'Université Nice-Sophia-Antipolis.
Ancien élève de l'École Normale Supérieure de Lyon, il obtient son doctorat de mathématiques appliquées à l'Université de Provence - Aix-Marseille I en 2002, avec une thèse intitulée « Equations différentielles stochastiques progressives rétrogrades. Application à l'homogénéisation des EDP quasi-linéaires », sous la direction d'Étienne Pardoux.

Il est maître de conférences à l'Université Paris Diderot de 2003 à 2009, puis est nommé professeur à l'Université Nice-Sophia-Antipolis en 2009. Il a été membre junior de l'Institut Universitaire de France de 2014 à 2019.

Ses travaux portent principalement sur la théorie des probabilités et les équations aux dérivées partielles. En collaboration avec René Carmona, Pierre Cardaliaguet, Jean-Michel Lasry et Pierre-Louis Lions, il a mené une série de travaux sur les jeux à champ moyen.

En 2020, il obtient avec René Carmona le prix Joseph L. Doob décerné par l'American Mathematical Society, pour Probabilistic Theory of Mean Field Games with Applications (Springer, 2018).