Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Repas labellisés, bio, végétariens, sans viande, sans porc, adaptés

Des repas labellisés, bio, végétariens, sans viande, sans porc, adaptés…

2911/19

A Nice, les familles ont le choix : les 27.000 repas servis chaque jour dans les cantines et les crèches de la ville répondent à leurs attentes.

Attentive au bien être des jeunes niçois et soucieuse de les aider à grandir en santé, la Ville de Nice et son chef, le maître restaurateur Sébastien Mahuet, leur proposent chaque jour dans les 27 crèches municipales et les 99 restaurants scolaires, neuf menus différents (pour les crèches, les maternelles, les élémentaires et les adultes), finement adaptés à leurs besoins nutritionnels et leurs capacités physiologiques.

 

Quel que soit le choix établi par les familles en début d’année scolaire, les enfants trouvent dans leurs assiettes des repas variés, équilibrés, savoureux, qui correspondent à leur goût.

Sans viande

Dès 2011 des déclinaisons sans viande, respectant l’équilibre alimentaire, ont été proposées aux enfants. Aujourd’hui, près 26 % des convives ont fait ce choix et mangent ainsi à leur goût ;

Sans porc

Des menus avec une déclinaison sans porc sont proposés depuis des années ;

Végétarien

Les menus végétariens proposés depuis 2011 par période, puis une fois par mois depuis 2018 et une fois par semaine depuis novembre 2019 sont variés.

Des recettes à base de céréales, légumineuses, œufs, fromage ou soja sont servies sous toutes les formes : gratins, omelettes, pâtes farcies au fromage, galettes ou boulettes végétales, nuggets… ;

Adapté : allergie ou régime spécifique

Unique en France : 360 repas différents sont confectionnés chaque jour dans un espace dédié de 180m² de la nouvelle cuisine centrale pour chaque enfant atteint d’une allergie ou ayant besoin d’un régime spécifique ;

Bio et de qualité

Cantonnés avant 2011 à un repas bio par mois, la part de produits issus de l’agriculture biologique a été progressivement augmentée pour atteindre 25% en 2012 et 38% dès 2016 (ou 55% dans les équipements de la petite enfance), dépassant ainsi largement les seuils de 20% préconisés par le Grenelle de l’environnement ;

 

Cette démarche d’amélioration continue de la qualité des repas permet aujourd’hui à la Ville de Nice de présenter dans les assiettes 49% de produits de qualité. La municipalité a anticipé les exigences de la loi EGALIM (LOI n°2018-938 du 30 octobre 2018 pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous ») qui impose d’avoir 50% de produits de qualité à échéance 2022. Toutefois ce seuil n’est pas la limite que s’est fixée la municipalité qui a l’ambition de proposer toujours plus de qualité dans les assiettes.

 

Cette cuisine inventive, parfois surprenante avec des mélanges créatifs de saveurs, sont dégustés avec grand plaisir par les 24 500 enfants chaque jour. 91,5% des convives sont satisfaits de la qualité des repas !

TAGS : bio, Cantine, cuisine, enfants