Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

L''assemblée générale de création du CoPAM a eu lieu le 26 avril 2021

L'assemblée générale de création du CoPAM a eu lieu le 26 avril 2021

2804/21

Le CoPAM (Co-développer le Patrimoine mondial en Méditerranée) a pour but une coopération inédite visant à impulser un développement durable en Méditerranée fondé sur le patrimoine d’intérêt mondial. Agnès RAMPAL et Abdallah KHEMIS représentaient la région Sud et la Ville de Nice.

Accélérer le développement des territoires méditerranéens en valorisant le patrimoine mondial

« Il s’agit, avec le lancement du projet CoPAM, d’une approche innovante dans la coopération internationale qui a pour ambition de contribuer à une valorisation très attendue par les populations concernées des grands sites patrimoniaux de la Méditerranée de l’Ouest. »
M. MOUNIR BOUCHENAKI
Conseiller de la Directrice générale de l’UNESCO

Une association inédite entre des territoires experts, la société civile et une volonté politique.

Une équipe opérationnelle qualifiée et multidisciplinaire, dotée d’un réseau élargi de partenaires experts. Une Initiative soutenue par l’UNESCO et fortement inscrite dans un Forum méditerranéen d’ampleur : Le Sommet des deux rives.

Véritable “start-up d’intérêt général”, le CoPaM initie, favorise, soutient et développe des activités visant à accélérer le développement durable des territoires des pays du «Dialogue 5+5 » grâce à la valorisation de leur patrimoine mondial (Unesco).

Disposant d’un ancrage local et international fort et alliant respect du juste équilibre entre conservation du patrimoine mondial et développement durable des territoires, le CoPaM constitue un véritable vivier d’expertises et entend devenir le partenaire incontournable des projets de développement fondés sur le patrimoine mondial.


L’investissement sur le patrimoine est un investissement rentable avec un effet multiplicateur des investissements. Cette dynamique existe : 1 € investi = 10 € en retour pour l’économie régionale en Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’engagement commun des acteurs publics, privés et de la société civile est garant d’un impact économique, social et culturel de long terme.

Travailler pour, et surtout avec les populations locales est la meilleure manière de répondre à leurs attentes. Le CoPaM souhaite œuvrer à la préservation de l’environnement pour le transmettre aux générations futures, créer des emplois et des activités économiques et renforcer l’identité et l’attractivité des territoires !

 

« Je me réjouis de cette Initiative collective sur le patrimoine méditerranéen (…). Le soutien logistique et financier du CoPaM et des partenaires offre une lueur d’espoir à tous ces lieux sur lesquels reposent nos civilisations. »
MME OUIDED BOUCHAMAOUI
Prix Nobel de la paix 2015, Présidente du comité de pilotage des personnalités qualifiées de la société civile pour le Sommet des deux rives et présidente élue du CoPAM

Trois interventions pilotes déjà ciblées

Tipasa

vue de TipasaSite archéologique situé à 70 km à l’ouest d’Alger, sur les rives de la Méditerranée, Tipasa est un bien inscrit en 1982 sur la liste du patrimoine mondial.
L'action CoPAM : Appui aux processus d’inscription du bien, formation, renforcement des coopérations, développement du numérique, restauration.

 

 

Sfax

SfaxLa Médina de Sfax, fondée en 849 après J.-C, est inscrite sur liste indicative tunisienne depuis 2012.
L’action COPAM : Restauration, revitalisation, constitution d’un partenariat public-privé, appui à l’élaboration
du plan de gestion, valorisation économique et culturelle, transformation d’une ancienne école en centre de formation.

 

Ribats

vue de RibatsLes Ribats sont un bien en série constitué de complexes fortifiés qui caractérisent l’expansion et la présence islamique en Afrique et en Europe, du IXe au XIIIe siècles.
L’action COPAM : Identification de la VUE sur trois territoires transnationaux, inscription trilatérale du bien (France, Italie, Tunisie), élaboration des plans de gestion, revitalisation et recherche de financements

 

Nos partenaires

Dès son lancement, l’Initiative CoPaM a obtenu le soutien de nombreux partenaires institutionnels de part et d’autre de la Méditerranée :

  • l’UNESCO
  • l’ALECSO
  • ICOMOS Italie
  • ICOMOS France
  • ICOMOS Espagne
  • IPOGEA (Italie)
  • le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères
  • français (MEAE)
  • le Ministère de la Culture français (Direction Régionale d’Action Culturelle Provence-Alpes-Côte d’Azur)
  • le Ministère de la Culture algérien
  • l’Institut National du Patrimoine tunisien
  • la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • la Ville d’Arles

TAGS : patrimoine, patrimoine mondial