Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

vue de la cour de l'école Marcel Pagnol

La végétalisation: développer des îlots de fraicheur à l’intérieur de nos écoles

1511/21

La Ville de Nice adapte ses écoles pour relever le défi climatique : moins de bitume et plus d’espaces verts pour améliorer le bien-être et le cadre de vie des élèves !

Des campagnes de mesures thermiques ont permis de relever des écarts de 2 à 3°C en température ambiante entre espace minéral et espace vert.

1 m2 d’espace végétalisé, c’est aussi une baisse de 2,3 kg de CO2 par an et moins 40 % de bruit.

Ce sont les raisons pour lesquelles la Ville de Nice a choisi les cours d’école parmi les premiers espaces à aménager, tout particulièrement dans les quartiers les plus urbanisés.

 

Afin de créer des zones d’ombre et ainsi des îlots de fraîcheur, la Ville augmente la couverture végétale dans ses cours avec la plantation d’arbres, d’arbustes, de pelouses. De même, pour lutter contre les inondations dues aux fortes pluies d’automne auxquelles notre territoire azuréen est désormais confronté, la Ville de Nice s’emploie dès que possible à perméabiliser les sols.
Toutes ces actions concourent également à améliorer la qualité de l’air.

Enfin, parce que l’aménagement d’une cour d’école ne se pense pas comme n’importe quel autre espace, il doit être conçu en concertation avec les communautés éducatives.

chiffres-clés

 

En effet, si la diminution du bitume paraît être une réflexion de bon sens, il convient de tenir également compte des espaces nécessaires pour courir, jouer au ballon ou bien s’asseoir et être au calme. Il faut aussi considérer l’exposition ou encore offrir des espaces supports aux actions pédagogiques que l’équipe enseignante souhaite réaliser, notamment en matière d’environnement.

L’implication des enseignants, des agents des écoles et des élèves est indispensable pour que ces espaces soient appréciés de tous.

En consacrant 3 millions d’euros sur 6 ans à la végétalisation de ses cours d’écoles, la Ville de Nice s’engage dans la réalisation de 15 à 20 cours de « nouvelle génération » par an.

>> Focus sur la première cour niçoise végétalisée, celle de l’école Marcel Pagnol

 

TAGS : Education, environnement