Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

presentation-dispositif-estival-2019.jpg

Le dispositif estival 2019

0407/19

Ce mardi 2 juillet 2019 le dispositif estival 2019 a été présenté sur la plage du Centenaire. Tous les services mobilisés pour assurer la sécurité et le bien-être des habitants et touristes étaient réunis : la Police Municipale, la Brigade nautique, les sauveteurs du SDIS 06 et de l’association Secourisme pour Tous, les agents de la Direction de la Propreté et les handiplagistes.

La ville de Nice salue le travail de l’ensemble de ces services car chaque année, 4 millions de touristes viennent à Nice dont 60% durant la période estivale. Au total, ce sont 235 personnes qui sont mobilisées pour le dispositif estival en plus des équipes habituelles pour protéger les citoyens et l’environnement mais aussi assurer l’accessibilité sur les plages de Nice.
Une démonstration d’un sauvetage en mer a été effectuée avant la mise à l’eau d’une personne à mobilité réduite par les handiplagistes.

Le dispositif sur quatres axes

La sécurité

Compte tenu de l’afflux de population pendant la période estivale, la Police Municipale a mis en place une surveillance renforcée depuis le 8 juin 2019 :

  • Renforcement des patrouilles sur les créneaux horaires les plus sensibles de la fin d’après-midi et de la soirée,
  • Renforcement des patrouilles sur les sites touristiques les plus exposés (Vieux Nice, Promenade des Anglais et zone piétonne),
  • Surveillance de la bande côtière des 300 mètres,
  • Assistance des services du groupe (GHP) Groupe Haute Pression, tous les jours à partir de 5 heures. Un équipage de la Brigade de Lutte contre les Atteintes aux cadres de Vie (LAC) accompagne ce service pour le nettoyage du bord de mer.

Les policiers municipaux accentuent des modes d’actions de prévention et de dissuasion en surveillant les espaces publics. Cette proximité permet également une disponibilité continue pour les usagers et un relationnel pour la population.

La police municipale continue à veiller au respect des arrêtés de police du maire en se concentrant ainsi sur :

  • les ventes à la sauvette au sein des périmètres d’excellence touristique,
  • les artistes de rue, emplacements facilités pour les artistes de rue
  • les personnes se déplaçant torse nu,
  • les interdictions de fumer sur les plages,
  • réglementation de la mendicité sur les secteurs touristiques
  • la consommation illégale d’alcool sur la voie publique,
  • les stationnements et circulations illicites sur la plate forme du tramway,
  • la lutte contre les déjections canines.
  • Développement des aires de livraison partagées
  • Vente à emporter et épicerie de nuit sur certains secteurs, fermeture à 23h
  • Lutte contre le bruit

Mais aussi : La brigade nautique

La brigade nautique fonctionne 7 jours sur 7 en deux équipes de 09 heures à 19 heures.
Les agents font respecter les arrêtés municipaux dans la bande des 300 mètres délimitée par des bouées du 15 juin au 30 septembre. Leurs missions sont avant tout préventives telles que les avertissements et rappels à la réglementation aux plaisanciers et usagers des plages.

De même, ils effectuent des missions de secours auprès des baigneurs et plaisanciers qui pourraient être en difficultés. Ils portent également assistance aux services de secours (SP, MNS, affaires maritimes, gendarmerie, police) dans le cadre de recherches de personnes portées disparues.

Dispositif de surveillance des baignades 2019

en vigueur du 13 juin au 1er septembre

Le dispositif 2019 est articulé autour de 11 postes de surveillance et 1 centre d’intervention et de secours (C.I.S.) qui s’orientent de l’Ouest vers l’Est :
Carras (fin de la saison le 16 septembre inclus dans le cadre de la prolongation du dispositif Handiplage)

  • Sainte Hélène (face Hôtel Radisson)
  • Bambou (face Hôpital Lenval)
  • Magnan
  • Poincaré (face rue Poincaré)
  • Forum (face Bd Gambetta)
  • Blue Beach (face au Négresco)
  • Centenaire (face au théâtre de verdure)
  • Beau-Rivage (face Opéra)
  • Ponchettes (Quai des États Unis)
  • C.I.S. Tour Rouge (Port de Nice)
  • Félix Raynaud (Coco Beach)

Périodes d’ouverture :

  • Période de pré-saison (SDIS06) : les week-ends des 1er & 2 juin et des 8, 9 & 10 juin : Postes de Carras, Forum, Blue Beach et Tour-Rouge.
  • Du jeudi 13 juin au dimanche 30 juin : Le Sdis tient 8 postes : Carras, Ste Hélène, Magnan, Poincarré, Forum, Blue Beach, Ponchettes, Tour-Rouge (Bambou et Félix Raynaud fermés). L’association niçoise « Secourisme Pour Tous » tient 2 postes : Centenaire & Beau Rivage.
  • Période d’activation : 1er juillet au 31 août : l’ensemble du dispositif. Le Sdis tient 10 postes : Carras, Ste Hélène, Bambou (Fabron), Magnan, Poincarré, Forum, Blue Beach, Tour-Rouge, Ponchettes, Félix Raynaud (Coco Beach). « Secourisme Pour Tous » tient 2 postes : Beau rivage et le Centenaire
  • Le dimanche 1er septembre : Le Sdis tient 8 postes : Carras, Sainte Hélène, Magnan, Poincaré, Forum, Blue Beach, Ponchettes et Tour-Rouge. L’association « Secourisme Pour Tous » tient Beau rivage et le Centenaire.
  • Le poste de secours de Carras restera ouvert du 2 au 15 septembre inclus dans le cadre de la prolongation du dispositif Handiplage.

Horaires de surveillance :

  • 09 h 00 - 18 h 30 du 13 juin au 31 août
  • 09 h 00 - 18 h les week-ends de présaison et le 1er septembre

Consignes de sécurité à respecter

  • Nager près d'un poste de secours,
  • Nager parallèlement à la plage et non vers le large, notamment au-delà de la bande des 300 mètres réservée aux bateaux et engins de plage,
  • Ne pas surestimer ses forces,
  • Ne pas nager dans les chenaux traversiers, ils sont réservés aux bateaux, ils sont prioritaires,
  • Respecter la signification des pavillons de sécurité,
  • Respecter les panneaux d’avertissement des méduses,
  • Surveiller les enfants,
  • Ne pas se baigner après un repas riche et arrosé,
  • Eviter le piège du choc thermique, à savoir se jeter brutalement à la mer après une longue exposition au soleil,
  • Ne pas se baigner en cas de forte mer, se méfier des rouleaux,
  • Etre vigilant hors de la période de surveillance des plages.

La propreté

Les missions en période estivale (1er juin – 30 septembre)

L'activité consiste à :

  • nettoyer par projection d’eau de mer, les enrochements, la digue du port et les plages de la Ville de Nice depuis le site de « la Réserve » jusqu’au port de Carras, soit environ 6.5 km de littoral ;
  • garantir la propreté du plan d’eau de la ville de Nice en enlevant les déchets flottants. Les bateaux nettoyeurs interviennent au plus près des baigneurs, soit à moins de 10 mètres du bord de la plage ;
  • collecter les corbeilles et ramasser les déchets situés sur les plages et le trottoir Sud de la Promenade des Anglais.

Pour ce faire, la Ville de Nice utilise quatre bateaux pour préserver la qualité des eaux de baignade de la Baie des Anges. Ils assurent la récupération de déchets flottants qui sont amenés sur nos côtes par les courants marins et notamment le courant Ligure ; ils peuvent parer à une pollution par les hydrocarbures de petite ampleur et permettent également l’oxygénation du plan d’eau et l’arrosage des plages.

Le nettoyage de plages

Le littoral de la commune de Nice comprend 12 hectares de plages naturelles sur 4,5 kilomètres.

Pour que le littoral soit parfaitement propre, ce sont en moyenne 15 agents qui arpentent la zone située entre la plage de la Réserve et le port de Carras deux fois par jour. Ils aspergent les plages et enrochements et collectent les déchets flottants de 5 heures à 18 heures 30 selon les plages.

50 agents ont pour mission de nettoyer les plages de la Promenade des Anglais et son trottoir Sud, de la plage de Carras à Rauba Capeu ainsi que de décaper à la haute pression les douches et escaliers. Ils passent quotidiennement cette zone au peigne fin ainsi que le sentier du littoral, les plages de la Réserve et Coco-beach de 5 heures à 21 heures. Près de 500 corbeilles sont collectées chaque jour.

Les zones très touristiques que sont la zone piétonne, l’avenue J. Médecin, l’avenue Thiers, la Promenade du Paillon, la Place Garibaldi, la Place du Pin, la rue de France et le front de mer entre Rauba Capeu et Carras sont très fréquentées en été, jusqu’au soir tard, générant de nombreux déchets débordant des corbeilles.

Afin de palier ces difficultés, un dispositif de collecte supplémentaire est mise en place à compter du 3 juillet tous les jours jusqu’à 22 heures sur ces zones :

  • La Promenade du Paillon, la Place Garibaldi, la place du Pin
  • la zone piétonne, l’avenue J. Médecin et l’avenue Thiers
  • la rue de France
  • le front de mer, entre Carras et Rauba Capeu

Distribution de cendriers de plage en juillet et août

La Direction de la Propreté et la Direction de la Collecte et des Déchets ont mis en place conjointement une campagne civique à destination des touristes et des Niçois durant les mois de juillet et d’août.

Afin de lutter contre la pollution de l’environnement et en faveur de la santé publique, 270 cendriers sont mis à disposition sur le trottoir sud de la Promenade des Anglais, à chaque accès aux plages et sur chaque plage.

En complément de ce dispositif, 20 000 cendriers de plages seront distribués durant les mois de juillet et d’août entre les plages de Castel et Carras mais aussi sur celles de la Réserve et du sentier du littoral.

Bilan pour l’année 2018

La saison passée il a été collecté 270 tonnes de déchets sur les plages niçoises dont près de 3 tonnes par jour en période estivale. Un pic à 4 tonnes a été atteint les lendemains de fête de la musique et des résultats du Baccalauréat. Les agents de la Direction de la Propreté ont trouvé essentiellement sur les galets des déchets liés à l’incivisme des usagers comme des cannettes en aluminium, des bouteilles en verre, des sacs plastiques, des restes de nourritures ou encore des vêtements.
Concernant les restaurateurs de la Promenade des Anglais, entre le 26 juin 2018 au 03 septembre 2018, 530 bacs de 660 litres auront été collectés.

L’environnement

Gestion patrimoniale et amélioration des systèmes d’assainissement  - campagne 2019

La surveillance sanitaire est organisée depuis le 22 mai jusqu’a fin septembre 2019, sous l’autorité de l’Agence Régionale de Santé.
Les prélèvements sont effectués sur 27 sites de baignade répartis tout au long du littoral de la Lanterne à Coco Beach. Au total ce sont 540 analyses effectuées sur toute la saison balnéaire.

Prélèvements et analyses

Au terme d’une procédure d’appel d’offres réalisée par l’Agence Régionale de Santé, le laboratoire CARSO a été choisi pour effectuer les prélèvements et les analyses bactériologiques du département des Alpes-Maritimes pour la qualité des eaux de baignade.

Les analyses bactériologiques portent sur la recherche des Escherichia coli, des streptocoques fécaux et des coliformes totaux témoins d’une contamination organique de l’eau par d’autres germes pathogènes. Cette contamination est plus ou moins élevée en fonction des concentrations mesurées.

En plus de ces analyses, lors des prélèvements, les paramètres physico-chimiques (présence d’huiles minérales, mousses, phénols …) de l’eau font l’objet d’une appréciation visuelle et olfactive.

Interprétation des résultats

Les résultats des analyses sont connus au minimum 36 heures après les prélèvements et sont interprétés suivant les normes ci-dessous :
D'une manière générale, les résultats des analyses, accompagnés de commentaires sur l'état des lieux et de l'interprétation des résultats, sont transmis aux communes concernées.

Ces résultats ainsi que les normes de qualité sont ensuite portés à la connaissance du public soit :

  • par voie d’affichage en mairie principale et à tous les postes de secours,
  • par Internet sur le site de la ville de Nice www.nice.fr ou sur le site du ministère www.baignades.sante.gouv.fr

S'il s'avère que le lieu de baignade est pollué, le maire de la commune concernée doit interdire à la baignade la plage ou une partie de celle-ci en application de l'article L.2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales.

Bilan de la saison 2018

Suite à la campagne d’analyses de la saison estivale 2018, tous les sites de baignade du littoral niçois sont de bonne qualité et conformes à la directive européenne.

Le Pavillon Bleu

Le Pavillon Bleu, créé en 1985, est un écolabel de renommée internationale à forte connotation touristique, symbole d'une qualité environnementale exemplaire.
Cet écolabel récompense et valorise les communes qui font des efforts déterminants en matière d'environnement.
Les critères d’obtention du Pavillon Bleu portent sur :

  • Les données générales sur l’environnement (aménagement, gestion des risques, énergie, handicap) ;
  • La gestion de l’eau (eaux usées et eau potable) ;
  • La gestion des déchets (ordures ménagères, tri, information) ;
  • L’éducation à l’environnement (informations, actions menées, sensibilisation du personnel, transport et consommation) ;
  • La description de chaque site de baignade (vulnérabilité de l’eau de baignade, équipements sanitaires et de secours, information du public et récupération des déchets).

La Ville de Nice a été labellisée chaque année depuis 2009. Pour la saison 2019, 4 plages présentées se sont vues décerner le label :

  • Coco Beach
  • Magnan
  • Sainte Hélène
  • Carras.

Handiplage

Dans le cadre de sa politique en faveur des personnes en situation de handicap la Ville de Nice aménage chaque année, pendant la période estivale, deux Handiplages labellisées :

  • sur le site du Centenaire
  • sur le site de Carras.

Elles disposent toutes deux d’un Label Handiplage « 3 bouées ».
L’ouverture est conjointe avec celle des postes de secours, à savoir : accueil sur les deux sites à partir du 14 juin.

Toute personne ayant des besoins spécifiques peut être accueillie et accompagnée pour une baignade sécurisée (les personnes en situation de handicap mais aussi les personnes âgées qui peuvent avoir des difficultés à se déplacer, à mobilité réduite ou ayant des troubles de l’équilibre).

Ce service est gratuit et sans réservation ni présentation de justificatif. Il propose un accompagnement à la baignade aux moyens d’une équipe qualifiée (12 handiplagistes titulaires du Brevet National de Natation et de Sauvetage Aquatique) et d’équipements adaptés :

  • Une dalle, matérialisée par un marquage (contour bleu et fauteuil) installée sur chacune des deux plages, reliée au trottoir Sud de la Promenade des Anglais par une rampe d’accès et un cheminement accessible.
  • Des fauteuils amphibies permettant l’accès à l’eau.
  • Des parasols, des frites et des gilets de sauvetage mis à disposition des baigneurs.
  • Un tapis est positionné entre la dalle et l’eau pour faciliter les déplacements.
  • Pour le confort des personnes des toilettes adaptées aux personnes à mobilité réduite, ainsi que d’un vestiaire sur le site de Carras avec barre d’appui pour se changer en toute intimité. Sur la plage du Centenaire, les toilettes du site permettent également de s’y changer.
  • Deux bouées servant de repères aux personnes déficientes visuelles sont installées à Carras.
  • Outre la dalle et ses agréments, les Handiplages ont l’avantage de se situer à proximité immédiate de postes de secours.
  • Accueil adapté avec places de parking réservées aux personnes titulaires des cartes de stationnement (européenne ou mobilité inclusion), à proximité des installations balnéaires.

Ce service est gratuit et sans réservation. Ouverture 7 jours/7 incluant les jours fériés de 11h à 18h.

La Handiplage du Centenaire fermera le dimanche 2 septembre et le cite de Carras le dimanche 15 septembre.

Fermetures exceptionnelles des deux sites le 30 juin en raison de l’organisation de l’IronMan et du site de Carras les 7 et 8 septembre en raison de l’organisation de l’IronMan 70.3.

En fonction de l’état de la mer et de l’affichage des drapeaux, les mises à l’eau peuvent parfois être suspendues.

Fréquentation

Depuis 2009, plus de 18 600 aides à la baignade ont été enregistrées. 2 110 mises à l’eau pour l’année 2018.

L’accès aux Handiplages

Des places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite se situent à proximité de chaque site. En outre depuis le 1er juillet, les usagers de la plage de Carras peuvent utiliser le tramway pour se rendre sur site (arrêt à proximité).

Le réseau Mobil’Azur peut conduire les personnes en situation de handicap sur les sites des Handiplages. Conditions normales d’utilisation de ce réseau pour les personnes inscrites, sur rendez-vous (plus d’informations sur le site www.mobilazur.org).

La plupart des autobus du réseau Ligne d’Azur sont accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite et disposent d'une palette rétractable et d'un plancher bas pour certains. Chaque véhicule dispose d'un espace réservé aux personnes en fauteuil roulant et de places assises réservées aux Personnes à Mobilité Réduite (plus d’informations sur le site www.lignesdazur.com).

Toutes les informations sont également disponibles sur le site internet de la ville nice.fr et sur la page Facebook de la Mission Handicap.

En savoir plus sur le dispositif : Handiplages et Handiplages niçoises : la mer accessible pour tous !