Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Masques \: nouvelle source de pollution marine

Masques : nouvelle source de pollution marine

1208/20

Il sauve des vies sur terre mais il tue en mer, soyons responsables, luttons contre les déchets marins.

Chaque année la quantité de macrodéchets rejetée dans les océans est estimée 10 millions de tonnes, dont 80 % proviennent de la terre et 20 % d’activités maritimes ainsi près de 70% de ces déchets sont issus de produits à usage unique en plastique.
 
Cette année, la Métropole Nice Côte d’Azur lance une nouvelle campagne de communication afin de sensibiliser les citoyens et d’amplifier la lutte contre la pollution plastique dans le but notamment de préserver la biodiversité marine.

Les masques chirurgicaux

Les masques chirurgicaux sont désormais obligatoires dans certains endroits. A usage unique, on en retrouve de plus en plus souvent par terre, dans les rues, dans les rivières et finalement dans la mer.

Les masques chirurgicaux sont confectionnés à partir de polypropylène, matière non biodégradable et non recyclable.

Cette pollution d’un genre nouveau ne fait que commencer. On ne la voit pas trop sur les plages, car les masques et les gants sont vite emportés  assez loin du rivage.

"Ils ont été emportés par les courants, car ils sont très légers. Dans l’eau, ils peuvent dériver très loin", alerte Laurent Lombard, plongeur et membre de l’association Opération Mer Propre.

Où jeter les masques, mouchoirs, lingettes et gants ?

  • Ces déchets doivent être jetés dans un sac poubelle dédié, résistant et disposant d’un système de fermeture fonctionnel.
  • Lorsqu’il est rempli, ce sac doit être soigneusement refermé, puis conservé 24 heures.
  • Après 24 heures, ce sac doit être jeté dans le sac poubelle pour ordures ménagères.
  • Ces déchets ne doivent en aucun cas être mis dans la poubelle des déchets recyclables ou poubelle « jaune » (emballages, papiers, cartons, plastiques).

Des actions de prévention

Dans le cadre de son Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés la Métropole Nice Côte d’Azur met en place de nombreuses actions afin de réduire la production de déchets.
 
Depuis plusieurs années la Régie pour la Gestion des Déchets sensibilise les usagers et les touristes à la lutte contre les déchets marins au sein de son littoral via des tenues de stands et des campagnes de communication.

TAGS : prévention