Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

1917 : Nice l’Américaine

1917 : Nice l’Américaine

Programmée dans le cadre des commémorations de la Première Guerre Mondiale

Du 01/03/2017 au 28/09/2017

L’exposition « 1917 : Nice l’Américaine », programmée dans le cadre des commémorations de la Première Guerre Mondiale par le Service des Archives Nice Côte d’Azur au « Palais de Marbre » du 1er mars au 28 septembre 2017, a reçu le Label  National de la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale et le Label de la Commission américaine du Centenaire (WWICC), par une commission présidée par l’historien Antoine Prost.

Cette marque de reconnaissance vient souligner le caractère exemplaire des commémorations du centenaire de la Première Guerre Mondiale portées par la Ville de Nice, qui ne se limitent pas à l’année 2014, mais accompagnent le temps de la guerre, jusqu’à la commémoration du centenaire de l’armistice, en novembre 2018.

L’année 2017 marque le centenaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique, aux côtés de la France et de ses alliés. Après le vote par le Congrès américain de la déclaration de guerre à l’Allemagne, le 6 avril 1917, c’est tout naturellement que la Ville de Nice rebaptise son célèbre quai du Midi en « quai des Etats-Unis ». Elle accueille en nombre les soldats américains permissionnaires en 1918-1919, à l’instar d’un certain Harry Truman, futur président des Etats-Unis. Avec le retour de la paix, les Américains reviennent sur la Côte d’Azur, hiver comme été, apportant avec eux le jazz, les bars américains, une certaine forme d’opulence et de joie de vivre. Leurs investissements permettent de rajeunir l’offre touristique de la ville, avec, par exemple, le magnifique Palais de la Méditerranée du milliardaire Franck Jay Gould, sur la Promenade des Anglais.

Sous le titre « 1917 : Nice l’Américaine », l’exposition montre l’impact de la présence américaine à Nice, de 1787 (voyage de Jefferson) à la veille de la Deuxième Guerre Mondiale, sur le tourisme, les loisirs, les arts, les œuvres de bienfaisance. Elle est accompagnée d’un catalogue bilingue. Elle associe le Service des Archives Nice Côte d’Azur (exposition, conférence, ateliers pédagogiques, animation musicale jazzy), le Service du Patrimoine historique (parcours urbain « Swing and Red Cross » sur les pas des Américains à Nice) et la Cinémathèque de Nice (cycle de films américains).

Informations pratiques

Horaires

Entrée libre - Du lundi au vendredi : 8 h 30 - 18 h sauf les 17 avril, 1er, 8, et 25 mai, 5 juin, 14 juillet et 15 août
 

Ouvertures exceptionnelles

  • les samedis 20 mai et 24 juin de 14 h à 18 h : visites commentées, conférence, concert
  • les samedi et dimanche 16 et 17 de 10 h à 18 h : visites commentées à l’occasion des journées européennes du patrimoine

Renseignements

04 93 86 77 44 ou archives@ville-nice.fr
Bus : arrêt Fabron - Musée d’art naïf
promenade des Anglais : lignes 8,9, 10, 11, 12, 23, 52, 59, 61, 70

Autour de l’exposition

  • Samedi 24 juin à 16 heures – Palais de Marbre : Concert : Spectacle jazzy du trio Traffic Jam
  • Mardis 4 avril, 9 mai et 6 juin à 14h30 – Centre du patrimoine (14, rue Jules Gilly) : Parcours urbains : Les guides-conférencières du Centre du patrimoine vous feront découvrir Nice, sur les pas des Américains
    Réservation obligatoire : 04 92 00 41 90
  • Projection de films – Cinémathèque de Nice : Des histoires de milliardaires américains
    Renseignements au 04 92 04 06 66

>> Télécharger le programme autour de l’exposition 

Infos pratiques

TAGS :exposition