Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Aide aux loyers et à la digitalisation

Aide aux loyers et à la digitalisation

0312/20

Face à la deuxième vague de Covid-19 et à la fermeture administrative des commerces jugés non essentiels depuis le 30 octobre 2020, la Métropole souhaite amplifier son soutien aux entreprises les plus fragiles.

Ainsi, la Métropole Nice Côte d’Azur va subventionner les petits commerçants et artisans pour un montant maximum de 1 200 euros afin leur permettre de se doter ou d’améliorer leurs outils digitaux (nom de domaine, hébergement, référencement).

La Métropole reprend également le financement d’aide aux loyers professionnels, pour les entreprises de moins de 5 salariés, ayant subi une fermeture administrative au 30 octobre 2020, et dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 250 000 euros. 3 millions d’euros sont affectés à cette mesure.

Subventionnement des outils digitaux : dépenses éligibles et modalités pratiques

Les petits commerces et artisans de moins de 5 salariésdont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 250 000 euros peuvent donc percevoir une aide pour les dépenses en solutions digitales qui concernent :

  • Le développement, l’acquisition de site Internet,
  • Les solutions digitales de gestion, comptabilité, liaison caisse, gestion des stocks, fournisseurs,
  • Les solutions digitales de gestion des ressources humaines,
  • Les solutions digitales de gestion de la relation client,
  • Les référencements, le nom de domaine, l’hébergement, la fidélisation, l’achat de mots-clés, publicité…
  • Le click and collect,
  • La vente en ligne.

Pour obtenir cette aide, les modalités pratiques sont les suivantes :

Il suffit de s’inscrire sur la plateforme dédiée puis fournir, sur le site :

  • La pièce d’identité (CNI ou passeport) du commerçant ou de l’artisan,
  • Le certificat d’immatriculation de l’entreprise (extrait Kbis par exemple),
  • La facture ou les factures des dépenses engagées,
  • Le RIB de l’entreprise pour percevoir la subvention.

L’aide aux loyers professionnels

Pour être éligibles à l’aide aux loyers professionnels, les entreprises de moins de 5 salariés dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 250 000 euros et qui ont subi une fermeture administrative au 30 octobre 2020, doivent répondre à un certain nombre de critères.

Elles doivent :

  • Avoir leur siège social sur le territoire de la Métropole,
  • Justifier d’au moins trois mois d’existence,
  • Être à jour de leur loyer,
  • Ne pas avoir perçu plus de 200 000 euros d’aides dites de minimis sur une période de 3 exercices.

Cette aide est plafonnée à 500 euros.

Je fais une demande

TAGS : entreprises, Subvention