Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Programme de la Cinémathèque

Programme de la Cinémathèque

0701/22

Retrouvez les événements phares du mois en cours à la cinémathèque. Avec la Cinémathèque de Nice, osez tous les cinémas !

Si toute cinémathèque est un lieu de mémoire du cinéma, c’est aussi un lieu où se fait le lien entre le cinéma d’hier et le cinéma d’aujourd’hui, entre le cinéma d’ici et le cinéma d’ailleurs. Et une cinémathèque se doit aussi d’être un lieu ouvert sur son territoire et sur les acteurs du cinéma qui y conduisent de nombreux projets tout au long de l’année. C’est donc placée sous cette triple orientation que se présente cette nouvelle saison.

Avec la Cinémathèque de Nice, osez tous les cinémas !

En janvier, la Cinémathèque de Nice accueille Anne Parillaud et Nicolas Saad, offre un coup de projecteur sur l'Eden Cinema et sur les courts métrages à l'occasion des 25 ans de l'Association Héliotrope au cours de soirées spéciales.

Coup de projecteur sur l'Eden Cinema

Jeudi 13 Janvier à 18h – Cinémathèque de Nice

Le temps d'une soirée, la Cinémathèque de Nice rend hommage à l'Eden Cinéma de la Ciotat, enregistré dans le Livre Guinness des records comme le plus ancien cinéma du Monde. Soirée présentée par Henry-Jean Servat, journaliste et auteur, en présence de Marie-Laure Smilovici, directrice de la salle, et suivie à 19h30 de la projection du film Hugo Cabret de Martin Scorsese, proposé en 3D.

Rencontre / Projection avec Anne Parillaud

Samedi 22 janvier à 20h – Cinémathèque de Nice

Rencontre avec la comédienne Anne Parillaud, suivie de la projection du film Nikita de Luc Besson pour lequel elle remporta le César de la meilleur actrice en 1991. Rencontre et projection présentées par Henry-Jean Servat, journaliste et auteur, et suivies de la signature du premier roman d'Anne Parillaud, Les Abusés (éditions Robert Laffont).

Séance spéciale "Les collections de la cinémathèque de nice"

Mardi 25 janvier à  20H – Cinémathèque de Nice

La Cinémathèque de Nice a pour mission principale la conservation et la valorisation du patrimoine cinématographique. C’est ainsi qu’au fil des années, elle a constitué une collection qui compte aujourd’hui plus de 15 000 films professionnels ou amateurs.

Le temps d'une soirée, la Cinémathèque met en valeur sa collection de copie 35mm et propose la projection d'Espion(s) de Nicolas Saada, en sa présence (sous réserve), à l'occasion de sa venue à Nice pour le Victorine Narrative Lab, un programme de mentorat d'écriture pour les scénaristes de demain conçu par Sylvie Landra et Sébastien Cauchon pour Amazon Prime Video en collaboration avec l’ENS Louis Lumière et les Studios de la Victorine.

Et aussi, au programme de la Cinémathèque en janvier

Rétrospective Fritz Lang - 1ère partie

Cinéaste passé maître dans l'art de l'expressionniste qui inspirera le film noir, Fritz Lang entame sa carrière en allemagne avant de trouver refuge aux États-Unis où il signe, dès 1934, de nombreux chefs-d’œuvre. La Cinémathèque de Nice entame une rétrospective des films de ce réalisateur majeur avec une sélection de longs métrages américains où les thèmes du double, de la vengeance et de la manipulation sont omniprésents.
Au programme : La Cinquième victime, une critique au vitriol de la presse à sensation, L'Invraisemblable vérité, une charge contre la peine de mort, ou encore Le Démon s'éveille la nuitoù apparaît Marilyn Monroe dans l'un de ses premiers grands rôles au cinéma. Le dyptique coloré et baroque européen, constitué de Le Tigre du Bengale et de Le Tombeau hindou, complète  la programmation.

Hammer : 1970-1976 - SEX & BLOOD

Mythique Studio anglais, célèbre pour ses films d’horreur, le Studio Hammer s’est construit une place à part à grands renforts d'images chocs et gores, de violents méchants... et d’une dose d’humour So British. Des réalisateurs talentueux (Terence Fischer, Roy Ward Baker...), des comédiens cultes (Christopher Lee à Richard Widmark, Peter Cushing...) sont aux services d'une ambiance gothique à découvrir dans La Momie sanglante de Seth Holt, Les Démons de l'esprit de Peter Sykes ou encore Les Cicatrices de Dracula de Roy Ward Baker.

20 Ans De Cinéma Coréen - 1ere Partie

Faisant partie des rares industries à concurrencer sur son propre sol le cinéma américain, le cinéma sud-coréen remporte un succès croissant à l'étranger depuis 20 ans, grâce à des auteurs aussi différents que Kim Ki-duk, Bong Joon-ho ou encore Kim Jee-woon. Violent, baroque mais aussi contemplatif, sensuel et tourné vers la femme, le cinéma coréen est à l'honneur à la Cinémathèque de Nice dès le mois de janvier avec des films comme The Housemaid d'Im Sang-soo, Secret Sunshine de Lee Chang-dong, tous deux proposés en copies 35mm issues des collections de la Cinémathèque de Nice, ou encore la "Trilogie de la vengeance" signée Park Chan-Wook.

Une programmation spéciale pour le jeune public, avec notamment une sélection de fims pour les tous petits.

Et toujours, comme chaque mois

La soirée des Improbables, avec ce mois-ci un programme spécial "Fantômes contemporains" avec la projection de Le Secret des Marrowbonede Sergio G. Sánchez, un film avec Anya Taylor-Joy qui allie thriller, horreur, amour et fantastique ; et de La Malédiction de la Dame Blanche de Michael Chaves, inspiré d'une célèbre légende urbaine mexicaine; Passeport pour l’Amérique latine, le rendez-vous dédié au cinéma latino-américain ; des classiques restaurés, avec notamment Échec au porteuret Le Sang à la tête, deux films récemment  restaurés de Gilles Grangier ; le rare Innocent Blood de John Landis qui s'amuse à pimenter le canevas classique du film de mafia avec l'univers fantastique (et érotique) du film de vampire ; ou encore Tout pour plaire, le premier film de Cécile Telerman proposé en copie 35mm issue des collections de la Cinémathèque de Nice ; et des films plus récents dans la sélection « Second souffle ».

Infos pratiques

TAGS : Cinéma, Cinémathèque