Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Nice, le départ de la gloire

Nice, le départ de la gloire

Exposition présentée au Musée Masséna jusqu'au 5 septembre 2016.

Du 21/05/2016 au 05/09/2016

La première campagne d’Italie est un moment d’exception dans l’histoire de France. Militairement, stratégiquement et politiquement, Napoléon Bonaparte connaît à 26 ans ses premiers succès. Et quels succès ! Arcole, Rivoli, Lodi ou Montenotte : les victoires sont glorieuses et éblouissantes. L’épopée glorieuse vient alors de commencer. Portés par une irrésistible ascension, Napoléon comme ses compagnons de gloire connaîtront ensuite un destin éblouissant sous le Consulat et l’Empire. Or, cette histoire a commencé à Nice fin mars 1796. On entend encore les mots fameux de cette célèbre proclamation déclamée par le jeune général : « Soldats ! Vous êtes nus et mal nourris … ». C’est donc bien dans la capitale azuréenne que naît la geste et l’héroïsme napoléonien il y a 220 ans exactement.

De mai à septembre dans le cadre prestigieux du musée Masséna, la Ville de Nice présente avec la Fondation Napoléon une exposition rappelant cette période dans laquelle figurent des œuvres exceptionnelles et rarement accessibles au public.

La présence du jeune Bonaparte à Nice sera notamment illustrée par des tableaux peu connus et des documents inédits. Autour du thème rappelant la première campagne d’Italie, des objets ayant appartenus aux premiers compagnons de Bonaparte pourront être découverts, notamment le bâton de maréchal de Masséna, l’enfant chéri de la victoire et dont le nom est si familier aux Niçois. D’autres fidèles lieutenants du « petit caporal » sont évoqués, Lannes et Duroc, à travers leurs effets militaires et personnels. De la gloire militaire au faste impérial, il n’y a qu’un pas que le visiteur pourra aisément franchir en promenant son regard sur les remarquables objets de cour qui peuplent cette section. Enfin, l’œuvre civile de Napoléon 1er n’est pas oubliée grâce à la présentation de son luxueux et éblouissant exemplaire personnel du Code civil.

Infos pratiques

TAGS :exposition