Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

Pour une expérience optimale
veuillez utiliser votre Smartphone en portrait

La Culture s’invite chez vous \!

La Culture s’invite chez vous !

0604/20

La Ville de Nice vous donne rendez-vous dès aujourd’hui sur cultivez-vous.nice.fr pour vivre ensemble des moments de culture tout en restant chez vous.

#Restezchezvous

La Culture s’invite chez vous grâce à cultivez-vous.nice.fr  

Face aux mesures de confinement pour enrayer la pandémie de Covid-19, la Ville de Nice soucieuse de maintenir du lien social et de poursuivre sa mission de diffusion de la culture auprès des publics vous invite dès aujourd’hui sur #restezchezvous pour vivre tous ensemble des moments de curiosité de partage et d’émotion.
 
Concerts, ballets, visites, conférences, films ou encore expositions… Durant la période de confinement, les acteurs culturels de la Ville de Nice s’organisent pour vous offrir un accès à des contenus en ligne concoctés par les services municipaux. Dès aujourd’hui, plus d’une vingtaine de programmes à découvrir durant toute la semaine.
 
De nombreux films, concerts, ballets, visites de lieux patrimoniaux, visites d’expositions, ou encore conférences sont au programme ! De nouveaux contenus viendront s’ajouter au fur et à mesure, tels que la rubrique « Rendez-vous avec… » qui proposera bientôt à heure fixe une rencontre avec un artiste, un conservateur,…

Nous remercions chaleureusement tous les artistes et professionnels de ces productions qui ont accepté gracieusement la diffusion de ces programmes dans ce contexte exceptionnel de solidarité face à la crise sanitaire que nous traversons.

Programme du 06 au 12 avril 2020

Figure libre

« Figure libre – des artistes et des œuvres » propose chaque jour à 16h une carte blanche à des musiciens, conservateurs de musées, danseurs, acteurs (rendez-vous jeune public le mercredi).

ÉVÉNEMENT : Ce lundi à 16 heures, dans la rubrique « Figure libre », les membres de l'Orchestre Philharmonique de Nice, en confinement, proposeront leur interprétation de l’ouverture de Carmen comme un hymne à la résistance, un message de remerciement à tous ceux qui, aujourd'hui, sont exposés pour venir en aide aux autres.

  • Lundi : Carmen de Georges Bizet par l’Orchestre Philharmonique de de Nice.
  • Mardi : La statue d’Antonia. Venez découvrir l’histoire de la statue d’Antonia Minor qui est une des pièces emblématiques du musée. La représentation de cette princesse romaine, mère et grand-mère d’empereur, ornait en effet une des salles des thermes du Cimiez.
  • Mercredi : Rendez-vous jeune public – Violaine Darmon. Les histoires du petit violon magique : épisode n°2 « Les pouvoirs de la fée Dragée »
  • Jeudi : Noël Dolla. Ce film s’inscrit dans le programme « Spin-off » développé par Documents d’artistes. Dans son invitation, Documents d'artistes souhaite donner la parole à Noël Dolla, artiste important dont le travail, depuis la fin des années 1960, rayonne depuis Nice sur la scène internationale. Le film revient sur le regard que le peintre porte sur son œuvre, son parcours et plus largement sur la pratique de l'art aujourd'hui.

Cinéma

10 nouveaux films cultes pour petits et grands à découvrir cette semaine !

  • Police de Maurice Pialat (1985-1h54). Une histoire d'amour insolite entre un inspecteur de police et l’ex-compagne d'un petit trafiquant de drogue.
  • Lost in translation de Sofia Coppola (2004-1h37). Un acteur sur le déclin, se rend à Tokyo pour tourner un spot publicitaire. Dans son hôtel de luxe, il rencontre la compagne d’un célèbre photographe…
  • Fanny et Alexandre d’Ingmar Bergman (1982-3h09). L’évocation de la vie d'une famille suédoise, au début du XXe siècle, à travers le regard de deux jeunes enfants, Fanny et Alexandre.
  • Pierrot le fou de Jean-Luc Godard (1965-1h50). L'odyssée à travers la France de Ferdinand, dit Pierrot le Fou, et de son amie Marianne, poursuivis par des gangsters à la mine patibulaire. 
  • Les Amants du pont neuf de Leos Carax (1991-2h06). Sur le Pont-Neuf au coeur de Paris, la rencontre magique de deux sans-abri, Alex, cracheur de feu et Michèle, une jeune femme abîmée par l’existence.
  • Belle de jour de Luis Bunuel (1967-1h40). Une jeune bourgeoise, en proie à ses fantasmes sexuels, se rend, à l'insu de son mari, dans une maison close, où elle devient bientôt "Belle de Jour ».
  • Intervention divine d’Elia Suleiman (2002-1h30). Une histoire d’amour compliquée entre un Palestinien de Jérusalem et une Palestinienne de Ramallah. En raison de la situation politique, ils ne peuvent se retrouver que près du checkpoint situé entre les deux villes.

Jeune public

  • Fanfan la Tulipe de Christian-Jaque (1952-1h36) - Dès 8 ans. Fanfan la Tulipe, soldat dans l'armée du roi, part à la conquête de la gloire et du coeur de la belle Adeline, la fille du sergent recruteur.
  • Le Kid de Charlie Chaplin (1921- 51mn) - Dès 6 ans. Charlot le vagabond recueille un enfant abandonné. Mais les services sociaux s’en mêlent…
  • Le Ballon d'or de Cheik Doukouré (1993 - 1h33) - Dès 7 ans. Bandian, un jeune guinéen de 12 ans, quitte son petit village pour vivre sa passion du football.

Spectacles

  • Concert Strauss-Rachmaninov-Tchaïkovsky. Retour en images sur le concert inaugural de la saison 2019/2020 de l'Opéra Nice Côte d’Azur. Du virtuose Till l'Espiègle de Richard Strauss à la romantique Symphonie n°4 de Tchaïkovsky, ce programme très populaire donnera également à entendre le célèbre Concerto pour piano °2 de Rachmaninov sous les doigts du pianiste niçois à la carrière internationale Philippe Bianconi.
  • Véra Novakova : « La Traviata » de Verdi. Premier Violon Solo de l’Orchestre Philharmonique de Nice. Souvenir du premier Solo qu’elle a interprété, à 23 ans.

Expositions

  • « Le diable au corps. Quand l’Op Art électrise le cinéma » au MAMAC. L’exposition plonge le visiteur au sein d’une histoire passionnelle et inédite entre deux arts : le cinéma et l’Op Art. Au début des années 1960, cet art s’impose partout en Europe avec un double crédo : déstabiliser la perception et démocratiser l’art. Il rencontre un succès retentissant auprès du grand public et des cinéastes.
  • « Bouillons de culture » au Palais Lascaris. L’exposition met en évidence une période d’effervescence culturelle particulièrement intense qui s’ancre à partir du début des années 60, et jusqu’au milieu des années 80, dans le cœur de ville très populaire que constitue le Vieux-Nice d’alors.
  • « #Roseestlavie! » au Musée International d'Art Naïf Anatole Jakovsky. Connexion au vivant, lien humain préservé, célébration de la « vie bonne », les peintres Naïfs, à la pointe des questionnements sociétaux, nous embarquent dans leur philosophie de vie et dans une représentation du monde tel qu'il aurait pu être. Et deviendra peut-être ?

Conférences

  • « Le voyage comme école de vie » par Sylvain Tesson, écrivain. Depuis vingt ans, Sylvain Tesson parcourt le monde à pied, à cheval, à vélo. Il a découvert combien la lenteur, la solitude et le silence offrent l’occasion de se connaître soi-même et d’intensifier l’expérience de la vie.
  • « La flûte à bec à travers les siècles » par Michel Quagliozzi, Professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Nice de Flûte à Bec et Traverso. La flûte à bec est un instrument dont le répertoire, riche d'un millénaire de musique, demeure assez peu connu. Cette présentation s'arrête sur quelques étapes importantes de son évolution du moyen-âge au XXème siècle.
  • « L’ensemble Saint-François de Nice. Quelle histoire pour les maçonneries ? » par Elodie Sanchez, service d’archéologie Nice Côte d’Azur. Durant ces cinq dernières années, l’ensemble Saint-François a fait l’objet d’une vaste étude archéologique qui s’est concentrée sur le bâti de l’église et du couvent. L’opération a mis au jour la plus grande église médiévale de Nice conservée actuellement. La présentation revient sur les travaux qui ont permis de découvrir cet ensemble exceptionnel.

Patrimoine

  • Modélisation en 3D de l’ancienne forteresse de la maison de Savoie. Détail sur les différents secteurs des fortifications ainsi que le château comtal
  • Ça se Visite : La villa les Palmiers. La villa les Palmiers, surnommée palais de Marbre, est une imposante demeure de Nice datant du XIXe siècle. Vers 1840, le propriétaire des lieux, le banquier niçois Honoré Gastaud, décide d'entourer son habitation traditionnelle par un environnement végétal exotique dont une partie des plantations et des aménagements perdurent encore aujourd’hui. Les décors intérieurs assez bien conservés, les rares dans cet état à Nice, reflètent le goût italianisant du commanditaire et l’amour pour le « style Pompadour » du dernier propriétaire. Visite avec Marion Duvigneau.

Programme du 30 mars au 5 avril 2020

Figure Libre

Découvrez la nouvelle rubrique « Figure libre – des artistes et des œuvres » qui propose chaque jour à 16h une carte blanche à des musiciens, conservateurs de musées, danseurs, acteurs (rendez-vous jeune public le mercredi).

Cette semaine, rendez-vous notamment avec Véra Novakova, 1er violon de l'Opéra Nice Côte d’Azur, ou encore avec Daniel Mesguich, metteur en scène, acteur et écrivain, et avec d’autres artistes…

Cinéma

10 nouveaux films cultes pour petits et grands à découvrir cette semaine !

  • Retour à Howards end de James Ivory (1992-2h17) : Deux femmes émancipées aux idées avancées, se lient d'amitié.
  • Rashomon d’Akira Kurosawa (1950-1h25) : Kyoto, au Xe siècle. Quatre personnes présentent des versions très différentes d’un même crime.
  • Et Dieu créa… la femme de Roger Vadim (1956-1h29) : Juliette n'attire que convoitises autour de sa personne. Trois hommes se disputent son cœur indécis.
  • Chat noir, chat blanc d’Emir Kusturica (1998-2h04) : Dans un village gitan, Matko projette de détourner un train qui transporte de l'essence. Il réunit les fonds nécessaires...
  • Voyage du ballon rouge de Hou Hsiao-hsien (2006-1h51) : Simon a 7 ans. Un mystérieux ballon rouge le suit dans Paris.
  • A mort l’arbitre ! de Jean-Pierre Mocky (1984-1h31) : Pour avoir sifflé un penalty entraînant la défaite de l'équipe locale, un arbitre est poursuivi par une bande de supporters de l'équipe perdante.
  • Numéro une de Tonie Marshall (2016-1h45) : Emmanuelle Blachey a gravi les échelons de son entreprise. Un jour, un réseau de femmes d'influence lui propose de l'aider à prendre la tête d'une entreprise du CAC 40.

Jeune public

  • Le Roi et l'Oiseau de Paul Grimault (1979-1h24) - Dès 6 ans : Un roi tyrannique s'éprend d'une jeune bergère. Mais celle-ci réserve son coeur à un petit ramoneur.
  • Billy Elliot de Stephen Daldry (2000-1h50) - Dès 9 ans : Billy, onze ans, se découvre par hasard et contre l'avis de son père, une passion pour la danse…
  • Peau d’âne de Jacques Demy (1970-1h30) - Dès 5 ans : Pour la protéger d’un amour interdit, sa marraine la bonne fée aide la princesse à s'enfuir du château familial et à se cacher dans une ferme, habillée d'une peau d'âne...

Concerts/Ballets

  • Concert de l’Orchestre Philharmonique de Nice : Découvrez le monde magique d’un instrument nommé « orchestre »
  • Ballet « Soir de fête » : Le Ballet Nice Méditerranée, dirigé par le danseur Eric Vu-An, accompagné de l’Orchestre Philharmonique de Nice dirigé par David Garforth, donnent à voir et à entendre une chorégraphie de Léo Staats réglée par Eric Vu-An sur une musique de Léo Delibes.

Visites patrimoine

  • Exposition « Racines » : sur les racines italiennes de Nice présentée par Nathalie Gaglio guide au service du Patrimoine historique l’exposition (reportage Azur TV « Ça se visite »)
  • La tour Saint-François : présentation de l’histoire et de la rénovation de la tour Saint-François par Roberte Dallo (reportage Azur TV « Ça se visite »)
  • « Nice en 1610 » : Modélisation en 3D du plan dit de Pastorelli, daté de 1610. Détail sur plusieurs lieux de notre commune avec information sur la période de construction et d’existence.

Conférence

  • « Le Saint Suaire, de Nice à Turin » : rencontre avec Carine Marret, l’auteur de Dans l’ombre du Saint Suaire animée par Eric Naulleau. L’auteure lèvera une partie du voile sur cette icône qui, malgré plus d’un siècle d’analyses scientifiques, renferme encore bien des mystères.

Expositions

  • « Le Cercle enchanté. Collections du Docteur Alain Frère » au musée Masséna : présentation pour les petits et les grands sous le Haut Patronage de la Princesse Stephanie de Monaco, de la fabuleuse histoire du Cirque de sa naissance au XVIIIe siècle jusqu’à nos jours à travers les œuvres et documents de la collection particulière du Docteur Alain Frère.
  • « Berenice Abbott » au Musée de la Photographie Charles Nègre : Berenice Abbott a consacré toute sa carrière à interroger les notions de photographie documentaire et de réalisme photographique. Sa force de caractère et son esprit d'indépendance lui valent une place prépondérante dans l'histoire de la photographie.
  • « L’Artistique » : Après une réouverture en décembre 2019, l’Artistique se veut aujourd’hui un lieu unique et pluridisciplinaire avec ses espaces d’expositions permanentes d’œuvres d’art de la Collection Donation Jean Ferrero et un Centre d’Arts et de Culture, véritables écrins d’une programmation destinée à un public en quête de connaissance, de savoir et de culture.
  • « Guy Rottier, archives du futur » au Forum d’Urbanisme et d’Architecture : En s’intéressant à la figure de l’architecte niçois Guy Rottier (1922-2013), créateur multiforme au parcours romanesque, cette exposition rappelle combien Nice peut être un territoire d’invention et d’audace en architecture.

(Les programmes de la semaine 1 demeurent disponibles)

Programme de la semaine du 23 au 29 mars 2020

Concerts/Ballets

  • Concert de Lionel et Nicolas Bringuier (dimanche 26 janvier 2020) : les deux enfants du pays, applaudis sur les plus grandes scènes internationales, partagent pour la première fois la scène de l'Opéra Nice Côte d'Azur
  • Suite pour guitare : composition de Thierry Muller (directeur du CRR), guitare par Laurent Blanquart (professeur au CRR)
  • Duo de guitare musique espagnole : par Laurent Blanquart et Claude di Benedetto (professeur de musique au Lycée Massena, ancien élève du CRR)
  • Ballet « Marco Polo » (Hong Kong 2014) : ballet en 2 actes librement inspiré du roman Les villes invisibles d’Italo Calvino, avec la participation exceptionnelle d’Eric Vu-An (directeur du Ballet Nice Méditerranée)

Visites patrimoine

  • « Sur les traces des cinémas à Nice, enquête patrimoniale » : présentée par le service patrimoine historique de la Ville de Nice, l’exposition retrace l’apparition et le développement des salles de cinéma de Nice, leur parti-pris stylistique et leur empreinte dans l’urbanisme de la ville (reportage Azur TV « ça se visite »)
  • L’église abbatiale Saint-Pons : présentation des restaurations de l’église abbatiale Saint-Pons par le service patrimoine historique de la Ville de Nice
  • Reconstitution théâtralisée du tir du canon de midi : par Frédéric Rey, comédien

Conférence

  • Matière / savoir-faire : le bon sens paysan et l’architecture vernaculaire comme leçon d’architecture à l’épreuve du contemporain » : cours public d’architecture proposé par le Forum d’Urbanisme et d’Architecture

Cinéma

  • La Baie des Anges de Jacques Demy (1963 - 1h23) : Jean Fournier, initié au jeu par son collègue Caron et favorisé par la chance, part à Nice où il rencontre Jackie dont il tombe immédiatement amoureux.
  • Journal Intime de Nanni Moretti (1994 - 1h37) : Journal intime d'un personnage qui se promène en Vespa dans Rome, puis va retrouver un ami sur les îles Eoliennes et enfin se fait soigner par plusieurs médecins qui ont tous un diagnostic différent…
  • Gangs of New York de Martin Scorsese (2002 - 2h47) Int. - de 12 ans : Seize ans après l’assassinat de son père par le sanguinaire Bill le Boucher, Amsterdam Vallon revient à New York venger sa mort.
  • La Piscine de Jacques Deray (1969) : Jean-Paul et Marianne coulent des jours heureux dans leur villa de Saint-Tropez, jusqu'au jour où arrive Harry, au bras de l'incendiaire Pénélope. Ancien amant de Marianne, l'homme trouble cette vie tranquille.
  • Cinéma Paradiso de Guiseppe Tornatore (1988 - 2h55) : Alfredo vient de mourir. Pour Salvatore, cinéaste en vogue, c'est tout un pan de son passé qui s'écroule.
  • 8 femmes de François Ozon (2002 - 1h46) : Dans les années cinquante, dans une grande demeure bourgeoise en pleine campagne, les gens sont sur le point de fêter Noël. Mais un drame se produit : le maître de maison est retrouvé assassiné.
  • Carol de Todd Haynes (2015 - 1h58) : La relation entre deux femmes que tout oppose, dans le New York des années 50 : une jeune vendeuse qui rêve d'une vie plus épanouissante, et une épouse piégée dans un mariage sans amour.

Jeune public

  • La Belle et la bête de Jean Cocteau (1946 - 1h31) - Dès 6 ans : Pour l'offrir à sa fille, le père de la Belle cueille une rose appartenant au jardin de la Bête, qui s'en offense. Afin de sauver son père, la Belle accepte de partir vivre au château de la Bête.
  • La Ruée vers l'or de Charles Chaplin (1925 - 1h09) - Dès 5 ans : A la fin du XIXe siècle, dans le Klondike au Canada, des chercheurs d'or s'activent dans les montagnes enneigées. Parmi eux, Charlot qui se rend dans une cabane où il rencontre Big Jim.
  • Mon oncle de Jacques Tati (1958 - 1h56) - Dès 6 ans : Le petit Gérard aime passer du temps avec son oncle, M. Hulot, qui habite un quartier populaire. Ses parents résident quant à eux dans une villa luxueuse, où ils mènent une existence monotone et aseptisée.

Expositions

  • « Lars Fredrikson » au MAMAC : première grande rétrospective consacrée à l’artistique en collaboration avec le Nouveau Musée National de Monaco
  • « Musiquà d’acqui » au Palais Lascaris : présentation de la musique traditionnelle du Comté de Nice à travers un ensemble d’inst​ruments attachés à la tradition niçoise et issus des collections du Palais Lascaris et du Corou de Berra
  • « Bruit originaire » au Musée de la Préhistoire Terra Amata et à la galerie contemporaine du MAMAC : invitation à un voyage dans le temps depuis les premières traces d’occupation humaine à Nice, en compagnie de l’artiste Charlotte Pringuey Cessac
  • « Matisse Métamorphoses » au Musée Matisse : visite de l’exposition consacrée à la sculpture d’Henri Matisse, rencontre avec Claudine Grammont, historienne de l’Art et directrice du musée (émission « 300 millions de critiques » sur TV5MONDE)